Rencontre avec Manu Causse

Le jeudi 15 mars 2018 deux classes d’élèves du collège « Les Sources » au Mans ont été à la rencontre de l’écrivain Manu Causse pendant 2h à la médiathèque Sud au Ronceray.

Les élèves ont questionné l’écrivain au sujet de son livre « Le Bonheur est un déchet toxique », livre qu’il a mis 1 an et demi à écrire.

Cet ancien professeur de français a préféré quitter son métier de professeur pour faire de sa passion un métier qu’il pratiquerait depuis maintenant 10 ans. En 10 ans, il a écrit 20 livres et aurait fait 70 traductions.

Âgé de 39 ans, Manu Causse a un fils et habite à Toulouse. Il écrirait dans les rues de sa ville en marchant. « Quand je sors de chez moi pour me balader je prends souvent mon carnet pour écrire l’histoire qui me vient en tête » dit-il aux élèves.

Mathis G. 4eB

Publicités

A la rencontre de Jenny Valentine

Le mardi 20 mars 2018, les élèves de 4e A et D du collège Les Sources du Mans sont allés à la MJC Ronceray pour rencontrer Jenny Valentine, une écrivaine galloise nominée pour son livre « Feu couleur #1 » dans le cadre du Prix des lecteurs 2018. A l’occasion de cette rencontre les élèves ont pu poser des questions en anglais ou en français afin de réaliser un article de presse. M. Meziti, professeur d’anglais et Mme Dupin, ex-professeure d’anglais, ont assuré la traduction lorsque c’était nécessaire.

Qui est Jenny Valentine ?

Jenny Valentine est une romancière. Après son métier d’épicière, elle s’est lancée dans l’écriture à 35 ans. Elle a écrit 9 livres dont 4 romans et 5 livres pour petits enfants et elle est en ce moment en train d’écrire son 10ème livre : « Nova ». Elle a été nominée 3 fois au Prix des lecteurs dont cette année avec son dernier livre « Feu couleur #1 » traduit en 18 langues.

Sa vie :

Jenny Valentine a confié que dès ses 9 ans sa mère lui a donné l’envie d’écrire des livres mais que cela lui était impossible. Elle nous a avoué qu’elle éprouvait parfois un manque de courage pour écrire mais à chaque fois elle se reprend et continue car elle le fait avant tout pour se faire plaisir. Elle a raconté que son organisation était très simple : elle écrit d’abord le texte sur du papier puis elle met tout au clair sur son ordinateur. Souvent elle écrit ses livres quand elle est en déplacement, dans les avions, dans les trains ou à l’hôtel. Elle a avoué qu’elle n’avait pas  lu les autres livres du Prix des lecteurs car ils sont pour la plupart écrits en français.

Nos questions sur le livre :

Les élèves : « Pourquoi avez-vous dédié votre livre « Feu couleur #1″ à votre père ? »

Jenny Valentine : « J’ai dédié le livre à mon père car je l’ai perdu pendant l’écriture de ce livre et lors de ses obsèques je me suis rendue compte que je ne le connaissais pas assez. »

– « Pourquoi avez-vous donné ce titre au livre ?

– J‘ai donné ce titre au livre car au milieu de l’écriture, je cherchais un nom de tableau et c’est « Feu couleur » que j’ai choisi.

– Pourquoi avez-vous choisi cette illustration en première de couverture ?

Ce n’est pas moi qui ai choisi la couverture, c’est la maison d’édition qui a choisi« , nous dit-elle.

– « Pourquoi avoir choisi Iris comme narratrice et non un narrateur extérieur ?

J’avais commencé à écrire le livre avec le point de vue d’Ernest, le père, mais finalement je l’ai réécrit avec le point de vue d’Iris« . (L’écriture du livre a duré 3 ans et Jenny Valentine l’a réécrit 3 fois entièrement)

– « Pourquoi avoir choisi de faire un flash back ?

J’ai commencé le livre par un flash back car je ne savais pas comment commencer le livre.  »

Laura L. 4eA

Quand on m’a parlé du Prix des lecteurs…

Quand on m’a parlé du Prix des lecteurs au collège Jean Cocteau-Coulaines. Quelques impressions…

PrixDesLecteurs2015

 … Au début, je n’étais pas très enthousiasmé par le Prix des lecteurs car je ne savais pas si j’allais aimer les livres qu’on allait me proposer. Je croyais que les livres allaient être beaucoup plus gros puis en fait, j’ai apprécié plusieurs livres qui avaient l’air intéressants.

C.

… Je ne savais pas trop ce que c’était mais au final, ça a l’air super ! Pour l’instant, j’ai quatre livres qui me plaisent vraiment, trois qui ont l’air pas mal et trois qui ne me branchent pas trop.

G.

… J’ai eu très envie d’y participer car j’adore lire et cela va m’obliger à lire d’autres types de livres de ceux que je lis habituellement Et puis quand je vais dans un magasin je ne sais pas quel livre choisir…

 M.

… Je n’étais pas heureux de cette décision du Prix des lecteurs car je n’aime pas lire et si on me force a lire je n’aurai pas envie de lire plus mais Il se peut que j’aime un livre malgré tout. Si un livre me plaît je n’hésiterai pas a le lire en une journée !

C.

… Je savais qu’on allait lire des livres mais je ne pensais pas qu’ils seraient aussi gros mais il y en a des petits quand même. Je voulais faire le Prix des lecteurs pour pouvoir rencontrer des écrivains et j’espère qu’on va voir l’écrivain qui aura écrit un des livres que j’aurai lus !

Y.

…J’ai été content parce que j’adore lire. Les livres sont choisis exprès pour nous et ils sont souvent très intéressants. C’est l’occasion de lire des livre sans payer donc il faut en profiter et cela m’a rappeler de bons souvenirs j’ai déjà participé à ce genre d’activité.

T. Q.

… J’étais pressé d’y être et j’espérais tomber sur beaucoup de livres car j’adore lire des livres, surtout de (très) longs livres avec des histoires où il y a de l’aventure. J’ai toujours au moins deux livres à côté de mon lit car je lis souvent le soir. Je lis depuis très longtemps et j’ai fait de la lecture ma passion.

M.

Le livre que les élèves ont le plus envie de dévorer :

51GTQcS43qL._SL160_
Douze ans, sept mois et onze jours/Lorris Murail. Pocket, 2015