Rencontre entre Alex Cousseau et les élèves du collège Berthelot

PENTAX DIGITAL CAMERA PENTAX DIGITAL CAMERA

Médiathèque Louis Aragon, jeudi 13 février 2014

–          Combien de livres avez-vous écrit ?

Cela fait 10 ans qu’il écrit, des albums comme des romans. Quand il écrit des albums, c’est comme une petite récréation entre l’écriture de deux romans. Quand il écrit un petit roman, c’est comme des petites vacances et cela dure entre deux et trois semaines. Par contre, l’écriture d’un plus long roman prend plus de temps. Par exemple, il a mis deux ans pour écrire « Les trois vies d’Antoine Anacharsis ». Quand il a une idée de personnage, celui-ci le suit partout.

–          Vivez-vous de ce métier ?

Oui, il n’a pas d’autres métiers car il travaille sur plusieurs projets d’écriture en même temps. Par exemple, en ce moment il travaille sur un roman coécrit avec sa compagne, un projet depuis un an et un projet de recueil d’histoires très courtes. Il touche environ 8% des ventes de ses romans.

–          Quelle a été votre source d’inspiration pour l’écriture du roman « Les trois vies d’Antoine Anacharsis » ?

Quand il commence un projet, c’est avec des personnages et des scènes. L’histoire vient ensuite. Pour « Les trois vies d’Antoine Anacharsis », il voulait juste que l’histoire se déroule dans les mers du Sud en opposition à son précédent roman qui se passait dans le Grand Nord. Un déplacement à la Réunion renforça cette idée. C’est sur place, qu’il découvrit l’histoire du pirate Olivier Levasseur qui le jour de sa pendaison a lancé à la foule, un cryptogramme menant à un trésor. Encore aujourd’hui, des gens le cherchent toujours. D’ailleurs beaucoup de romans parlent de cette fameuse quête.

–          Est-ce facile d’être édité ?

Non, ce n’est jamais facile. Il faut insister et persévérer.  Pour « Les trois vies d’Antoine Anacharsis» par exemple, il a du réécrire son roman avant d’être publié.

–          A quel âge avez-vous commencé à écrire ?

Enfant. Il a toujours écrit. Dès 7 ans, il fabriquait des petits livres qu’il a malheureusement jetés.

–          Que lisez-vous ?

Il y a des périodes où il lit beaucoup de livres documentaires pour se documenter sur le sujet de son roman. Sinon il lit beaucoup de romans pour adultes et de jeunesse.

–          Pourquoi avoir choisi le schéma des trois vies ?

Pour reprendre le schéma de son précédent roman qui se déroulait dans trois lieux différents. Quand il commence un roman, il ne sait jamais comment il va se terminer. C’est comme la construction d’une cabane à partir d’éléments naturels récupérés au fur et à mesure. Il fait quand même un plan pour construire les choses.

–          Pourquoi la première partie du roman se passe dans le ventre de la mère ?

Parce qu’il avait envie de raconter la vie des ancêtres du personnage. Au départ, il avait pensé à une introduction de dix pages mais le résultat était trop lourd. Du coup, il a opté pour cette solution.

–          Que voulez-vous transmettre à vos lecteurs à travers vos romans ?

Pour lui, il est important que le lecteur croit à l’incroyable.

–          Pourquoi avez-vous décidé d’arrêter votre précédent travail pour vous consacrer uniquement à l’écriture ?

A la naissance de sa fille, il a profité de cette occasion pour se lancer. Il a la chance de ne pas avoir l’impression de travailler quand il travaille.

–          Pourquoi avoir intégré Edgar Poe dans votre roman ?

Pour déchiffrer le cryptogramme. Il se souvenait d’avoir lu dans « Le scarabée d’or » une histoire de cryptogramme. En se renseignant davantage, il apprend qu’Edgar Poe était un spécialiste des cryptogrammes. Afin de l’intégrer logiquement dans son roman, il a du revoir toute sa logique.

Questionnaire réalisé par les élèves du collège Berthelot du Mans, inscrits au Prix des Lecteurs.

Nous remercions chaleureusement Alex Cousseau pour ses réponses sans failles et la médiathèque Louis Aragon pour son accueil et l’organisation de la rencontre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s